À propos

J’écris, évidemment. Même si je gère une activité professionnelle de rédaction et de communication, écrire est une affaire personnelle. C’est ce qui m’a fait grandir et mûrir. Écrire a toujours été ma meilleure façon de communiquer.

Petite, j’écrivais beaucoup. Des histoires, des poèmes, des nouvelles, des articles pour skyblog aussi… Et je lisais beaucoup. C’est en refermant Jacques le fataliste de Denis Diderot que je me suis rendue compte que je voulais suivre des études en littérature. Baccalauréat littéraire, licence en lettres modernes, master en littératures et enfin, doctorat en littérature et en langue françaises.

Durant mon master, je me suis intéressée aux représentations mentales de la fleur de lys au Moyen Âge et de nos jours. Cela m’a conduit à réaliser des stages en herboristerie qui se sont transformés en projet de thèse CIFRE.

Pendant trois ans, j’ai mené des recherches sur les plantes médicinales en rédigeant un manuscrit de plus de 600 pages. Dans le même temps, j’assurais la promotion d’une marque d’infusions en prenant en charge la rédaction d’articles optimisés pour le site boutique et la programmation de posts pour les réseaux sociaux.

Les services en communication et en rédaction que je propose constituent une suite logique de ma formation littéraire et de mon expérience professionnelle.

« C’est pas commun ! Littérature et communication d’entreprise, comment ça fonctionne ? »

Il est plutôt rare de voir des personnes diplômées en lettres dans d’autres domaines que l’enseignement. Cependant, les entreprises et les institutions publiques considèrent avec un intérêt grandissant les compétences et la culture des personnes ayant un parcours en littérature ou, plus généralement, en sciences humaines et sociales.

Les études littéraires enseignent le travail en autonomie, la curiosité, la rigueur et l’empathie. Elles aident à comprendre le choix des mots dans un discours, la formulation de certaines phrases ou encore l’usage des figures de style qui émerveilleront un lectorat ou un auditoire. Les méthodes des analyses littéraires assurent la connaissance et la maîtrise de techniques pour convaincre et persuader.

Contrairement à ce que l’on peut imaginer, les profils littéraires ne sont pas toujours plongés dans leurs livres ou perdus dans des mondes imaginaires. Une part des réflexions en littérature est de comprendre la diffusion de discours et de mythes qui participent à la structurations de nos normes et de nos moeurs. La réception des textes intègre un pan important de la recherche littéraire. « Quels effets concrets produisent ces termes ? Quelles actions suggèrent ces discours ? ». Ce sont des questions que l’on se pose en lisant Jacques le Fataliste comme on écoute une publicité pour un parfum.

« Tout le site traite de littérature, de communication et de rédaction. C’est bon, on sait ! Elles sont où, les anecdotes croustillantes ? »

  • La lecture de Diderot m’a convaincue de partir en fac de lettres, mais mon goût pour les livres s’est développé avant… avec les fictions dérivées de la série Charmed publiées aux Éditions Fleuve Noir / Fleuve.
  • Je suis une grande amatrice de jeux de société et de jeux de rôle sur table. Forcément, dès que ça implique la création d’histoire, je ne suis pas très loin !
  • Je suis déjà tombée dans des orties et je garde le souvenir fiévreux des raisons pour lesquelles il ne faut pas pousser mamie dans ces plantes.
  • Je suis une grande consommatrice de chips… littéralement, mon anecdote la plus croustillante !
  • Je dessine et peins à l’aquarelle métallisée durant mon temps libre.
  • Pour des informations autrement plus pertinentes, vous pouvez suivre mon blog. Je publie un article chaque mois. Et si vous voulez savoir comment je suis tombée dans les orties, vous pouvez toujours me contacter ici.

%d blogueurs aiment cette page :